Commande de " Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre " en version
Contact et adresse de livraison
Moyen de paiement
Annuler

Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre

Anne-Lise Melquiond - publié le 07 septembre 2021
EdPS023 - 14 x 18,3 cm - 160 pages - essai / séries
Acheter
*Les frais de port en France métropolitaine ainsi que la version numérique vous sont offerts pour l'achat de la version papier.

Zombies, extraterrestres, holocauste nucléaire, robots androïdes, disparitions mystérieuses et virus exterminateurs sont révélateurs de la grande peur des États-Unis : la chute de la nation. Les catastrophes et le « monde d’après » hantent les séries télévisées américaines, surtout depuis les attentats du 11 septembre 2001. The Walking Dead, Battlestar Galactica, The Leftovers, The 100 : ces versions du cataclysme, ces mises en scène de la survie rejouent, chacune à leur façon, l’Histoire américaine, sa violence, ses ruptures, ses conquêtes et ses frontières, et lui offrent une catharsis.

En banalisant les images de la catastrophe, les séries post-apocalyptiques habituent les gens au spectacle du « pire », sans pour autant les confronter aux menaces réelles que connaît la Terre aujourd’hui, du réchauffement climatique aux désastres industriels. Car comme le démontre Apocalypse Show, quand l’Amérique s’effondre, les États-Unis préfèrent imaginer la fin du monde plutôt qu’envisager la fin du capitalisme.

Anne-Lise Melquiond est l’autrice d’une thèse intitulée « Apocalypse et fin du monde dans les séries télévisées américaines ». Elle enseigne l’histoire et la géographie. Apocalypse show, quand l’Amérique s’effondre est son premier essai.

« Un feu d’artifices. Complet et varié, l’ouvrage multiplie les pistes de réflexion pour une attention qui ne baisse jamais pour bien en saisir les concepts, quitte à le relire une seconde fois. »
Stanislas Claude (Publik'art) [Voir]
« Un premier essai passionnant [...] une plume à la fois élégante et très documentée »
Charlie (Another Whisky for Mister Bukowski) [Voir]
« Un équilibre parfaitement trouvé entre savoir académique et illustrations filmiques »
Emma Ben Hadj (Fais pas genre !) [Voir]
« Un regard sociologique, thématique voire politique sur cette question de la "fin du monde d’avant" »
Le journal cinéma du Dr Orlof [Voir]
« Anne-Lise Melquiond analyse la façon dont le paysage apocalyptique est filmé et retrouve la poésie des ruines chères à Hubert Robert et à la peinture romantique »
Hubert Prolongeau (Télérama) [Voir]
« Oeuvre salutaire que ce livre qui nous montre à quel point notre inconscient est imprégné de la culture cinématographique catastrophiste »
Jeff Ramet (Choeur) [Voir]
« Le propos impressionne par sa valeur scientifique non exempte d’un authentique souci de clarté »
Jacques Demange (Cinéchronicle) [Voir]
« Un essai très important »
Samir Ardjoum (Microciné) [Voir]
« Multipliant les références et citations, Anne-Lise Melquiond offre une lecture toujours juste et fascinante de ces divertissements [...] Passionnant d’un bout à l’autre »
Nicolas Furno (À voir et à manger) [Voir]
« Un essai percutant, entre analyse ciné et réflexion géopolitique sur un pays à la mythologie compliquée »
Julia Lerat (Librairie Le Failler)
« Suivez le guide parmi les décombres et attention aux cyborgs, revenants et autres aliens belliqueux »
Félix Lemaître (Brain matin)
« Guerre d’Indépendance, Sécession, Vietnam, Afghanistan et Irak : une même ligne rouge traverserait Hollywood »
Léo Soesanto (Libération) [Voir]
« Encore une réussite pour l’ éditeur Playlist Society ! »
Les écrans de Claire [Voir]
« Particulièrement fécond »
Eric Debarnot (Benzine) [Voir]
« Dans son brillant essai Apocalypse show, Anne-lise Melquiond analyse le corpus des séries us catastrophistes. Entre zombies et holocaustes nucléaires ou surnaturels se profile une nation hantée par les traumas de son histoire. »
Nicolas Bogaerts (Focus vif) [Voir]