Commande de " Christophe Honoré, les corps libérés " en version
Contact et adresse de livraison
Moyen de paiement
Annuler

Christophe Honoré, les corps libérés

Mathieu Champalaune - publié le 20 octobre 2020
EdPS020 - 14 x 18,3 cm - 136 pages - cinéma / essai
Acheter
*Les frais de port en France métropolitaine ainsi que la version numérique vous sont offerts pour l'achat de la version papier.

Cinéaste, écrivain, dramaturge, metteur en scène de théâtre et d’opéra, Christophe Honoré compte parmi les artistes français les plus singuliers de son époque. De son premier film, 17 fois Cécile Cassard, à l’autofiction Plaire, aimer et courir vite, il fait dialoguer l’intime et l’universel, et décline son amour pour la création artistique sous une multitude de formes.

Son travail se nourrit de nombreuses influences, notamment de la Nouvelle Vague, ainsi que de sa complicité avec ses acteurs fétiches et le musicien Alex Beaupain. Observateur des mœurs modernes et des sentiments, attaché à la représentation des corps, il met en scène des personnages en quête d’affranchissement. Christophe Honoré, les corps libérés retrace le parcours de cet artiste qui interroge notre place dans le monde et dans le temps, tout en cultivant sa mythologie personnelle.

Mathieu Champalaune est journaliste et critique de cinéma, de littérature et de théâtre. Il fait partie de la direction éditoriale de la revue de cinéma Répliques.

« Un petit livre immense, qui ouvre les yeux et le cœur »
Charlie (Another Whisky for Mister Bukowski) [Voir]
« Un portrait intime qui ouvre une belle lucarne sur une volonté irrépressible de créer et de partager »
Stanislas Claude (Publik'art) [Voir]
« L’amoureux d’Honoré y approfondit sa passion, le détracteur voit ses convictions mises en cause »
Jacques Demange (Cinechronicle) [Voir]
« 121 pages qui se dévorent »
La librairie de la Cinémathèque [Voir]
« Un cheminement savamment intellectuel, presque mystique »
Élie Castiel (KinoCulture Montreal) [Voir]
« Un essai qui joue la carte de la vulgarisation au sens le plus noble du thème »
Le journal cinéma du Dr Orlof [Voir]
« À lire d’urgence ! »
Diane Lestage (Maze) [Voir]