Commande de " Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran " en version
Contact et adresse de livraison
Moyen de paiement
Annuler

Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran

Timothée Gérardin - publié le 25 août 2020
EdPS019 - 14 x 18,3 cm - 168 pages - cinéma / essai
Acheter
*Les frais de port en France métropolitaine ainsi que la version numérique vous sont offerts pour l'achat de la version papier.

Dès la naissance du cinéma et le court-métrage Le Christ marchant sur les flots de Georges Méliès (1899), les cinéastes se sont emparés des sujets religieux, et plus spécifiquement de la question des miracles. Dans de grandes fresques hollywoodiennes, telles que Les Dix Commandements (Cecil B. DeMille, 1956) ou Ben-Hur (William Wyler, 1959), le miracle constitue l’apothéose qui associe la sidération des spectateurs à un émerveillement religieux.

D’Ordet (Carl Theodor Dreyer, 1955) à L’Apparition (Xavier Giannoli, 2018) en passant par Bruce tout-puissant (Tom Shadyac, 2003), le phénomène miraculeux a connu une multiplicité d’évocations, au cinéma et dans les séries. C’est à chaque fois une expérience-limite qui fait s’opposer l’invisible et le visible, la folie et la raison, le bien et le mal. Par la mise en scène, le miracle peut être sublimé, dénoncé comme supercherie, ou au contraire trouver une dimension nouvelle. Cinémiracles, l’émerveillement religieux à l’écran explore les modes de représentation du miracle, au croisement des questions esthétiques et spirituelles

Timothée Gérardin est critique de cinéma. Il est le fondateur du blog Fenêtres sur cour et l’auteur de Christopher Nolan, la possibilité d’un monde (Playlist Society, 2018).

« L’ouvrage se lit comme un traité fouillé et hautement documenté. Une prouesse de plus pour les éditions Playlist Society »
Stanislas Claude (Publik'art) [Voir]
« Un objet d’étude aussi évident que complexe et auquel cet essai livre une brillante exégèse »
Jacques Demange (Cinéchronicle) [Voir]
« Ce tour d’horizon s’avère à la fois très complet et passionnant, proposant une analyse qui parlera aussi bien aux croyants qu’aux « athées grâce à Dieu » »
Vincent Roussel (Le journal cinéma du Dr Orlof) [Voir]
« Laissez-vous surprendre et vous découvrirez une facette méconnue et passionnante du septième art »
Nicolas Furno (Voir et manger) [Voir]
« Magnifique, très documenté et passionnant »
Librairie Mollat [Voir]
« Un double fondement de cultures religieuse et cinéphilique »
Luc Chaput (KinoCulture Montreal) [Voir]
« Un formidable cheval ailé sur lequel nous survolons l’histoire du cinéma avec un regard neuf et fécond. »
Catherine Dô-Duc (Addict-Culture) [Voir]
« Septième art et christianisme s’entremêlent de manière parfois inattendue »
Josué Morel (Critikat) [Voir]
« C’est fouillé et captivant de bout en bout »
Justin Kwedi (Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste) [Voir]
« Passionnant »
Sylvain Métafiot (Le Comptoir) [Voir]
« Un essai riche et très pertinent »
Jérôme Pottier (Culture Prohibée) [Voir]
« Ce passionnant essai propose une traversée du passage de la grâce à l’écran »
François Hugunenin (La Vie) [Voir]
« Un bréviaire unique en son genre. »
Boris Szames (Gone Hollywood) [Voir]
« Sans aucun doute l’un des meilleurs ouvrages de la très belle collection de chez Playlist Society »
Eric Debarnot (Benzine) [Voir]
« D'une intelligence constante »
Jacques Aumont (Art Press) [Voir]
« Un ouvrage inédit à la question du miracle »
Pierre Vaccaro (Revue Narthex) [Voir]