Commande de " La Transgression selon David Cronenberg " en version
Contact et adresse de livraison
Moyen de paiement
Annuler

La Transgression selon David Cronenberg

Fabien Demangeot - publié le 21 janvier 2021
EdPS021 - 14 x 18,3 cm - 144 pages - cinéma / essai
Acheter
*Les frais de port en France métropolitaine ainsi que la version numérique vous sont offerts pour l'achat de la version papier.

Après ses débuts dans la sphère underground de Toronto, à la fin des années 1960, David Cronenberg s’est imposé comme un auteur majeur capable de passer avec aisance du mainstream à l’expérimental, sans perdre sa singularité de cinéaste.

Son œuvre met en scène des corps mutants, façonnés par la science et la technologie, comme dans La Mouche ou Crash, ou simplement victimes de l’environnement dans lequel ils évoluent. À travers eux, le cinéaste explore les zones insoupçonnées de l’inconscient et interroge la nature, à la fois provocatrice et libératrice, du fantasme.

La Transgression selon David Cronenberg analyse l’œuvre d’un observateur de la nature humaine qui redéfinit, par le biais du corps, notre rapport au monde, à l’esthétique et à la morale.

Fabien Demangeot est docteur en Lettres modernes et en Études cinématographiques. Enseignant dans le secondaire et chargé de cours à l’Université, il écrit également pour la revue en ligne Le Rayon vert.

« Un énorme coup de cœur »
Julia Lerat (Librairie Le Failler) [Voir]
« Un remarquable essai [...] qui arrive à point nommé pour nous rappeler et l’importance de ce réalisateur »
Eric Debarnot (Benzine) [Voir]
« Une excitation indéniable, qui se confirme largement à la lecture »
Hugues (Le Blog de la libraire Charybde) [Voir]
« #CoupDeCoeur »
Gone Hollywood [Voir]
« La Transgression selon David Cronenberg est un ouvrage qui pourrait faire date dans la littérature d’analyse cinématographique »
Stanislas Claude (Publik'art) [Voir]
« Insidieux et percutant »
Charlie (Le Comptoir) [Voir]
« 5 ♥ - Un essentiel pour les amateurs de Cronenberg »
Jacques Demange (Cinéchronicle) [Voir]
« Un essai très stimulant »
Antoine Guillot (Plan Large - France Culture) [Voir]
« Adoré »
Mehdi Omaïs [Voir]
« Fabien Demangeot résume avec justesse les spécificités d’une filmographie sans pareille »
Jonathan Fanara (Le Mag du Ciné) [Voir]
« Passionnant »
Rockyrama [Voir]
« Un brillant essai »
Élie Castiel (KinoCulture Montreal) [Voir]
« Fabien Demangeot base son analyse sur une foule de sources passionnantes comme le cinéma expérimental, l’art contemporain ou la philosophie pour donner des pistes très originales à son ouvrage constamment stimulant »
Justin Kwedi (Chroniques du Cinéphile Stakhanoviste) [Voir]
« Insidieux et percutant »
Charlie (Another Whisky For Mister Bukowski) [Voir]
« Un essai synthétique et de vulgarisation »
Le Rayon Vert [Voir]
« Un essai rare, parfaitement anglé et maîtrisé de la première à la dernière page »
Diane Lestage (Maze) [Voir]
« Une petite merveille d’analyse »
Jean-Louis Zuccolini (Froggy's Delight) [Voir]
« Ce qu’on appelle un excellent essai de cinéma »
Michaël Delavaud (Culturopoing) [Voir]
« La Transgression selon David Cronenberg fait partie de ces petits indispensables de poche »
Boris Szames (Gone Hollywood) [Voir]
« Interview de Fabien Demangeot »
Jérôme Colin (Entrez sans frapper) [Voir]
« Interview de Fabien Demangeot »
Emmanuel Taïeb (La Valeur de l'Homme) [Voir]
« On décortique l'oeuvre de manière analytique et intelligente (à 35:30) »
Plan Culte [Voir]
« Court mais dense, clair mais complexe »
Baz'art [Voir]
« Stimulant et passionnant »
Eric Floux (Les Chroniques de Cliffhanger & Co) [Voir]
« Au rayon thématique, attendez-vous bien évidemment à du costaud »
Alexandre Poncet (Mad Movies) [Voir]
« Un éclairage pertinent »
Jean-François Pluijgers (Focus Vif) [Voir]
« La transgression promise du cinéaste passe par des métamorphoses du corps humain qui ne semble plus répondre aux désirs insatiables de dépassement démiurgique »
Cédric Lépine (Aux lecteurs et lectrices émancipé·es) [Voir]