Commande de " Le Réalisme magique du cinéma chinois " en version
Contact et adresse de livraison
Moyen de paiement
Annuler

Le Réalisme magique du cinéma chinois

Hendy Bicaise - publié le 21 avril 2022
EdPS026 - 14 x 18,3 cm - 136 pages - cinéma / essai
Acheter
*Les frais de port en France métropolitaine ainsi que la version numérique vous sont offerts pour l'achat de la version papier.

Bi Gan, Diao Yinan, Jia Zhang-ke… La nouvelle génération de cinéastes chinois forge des œuvres mutantes. Animés par des interrogations sociales, bouleversés par l’avènement du numérique et les possibilités offertes par la technologie, ils proposent des films aux confluents du réel et de l’imaginaire. L’incroyable surgit souvent quand on ne l’attend pas, à l’image d’un immeuble qui décolle telle une fusée dans Still Life ou d’un train défilant au beau milieu d’un appartement dans Kaili Blues. En outre, les rencontres de l’homme et de l’animal, du passé et du présent, de l’ombre et de la lumière modèlent elles aussi un cinéma reposant sur l’entrechoc et la rupture.

Le Réalisme magique du cinéma chinois propose de définir l’essence de cette nouvelle vague. En marge de blockbusters nationaux standardisés, lissant en cela la production à grand budget d’Est en Ouest, la nouvelle garde du cinéma d’auteur chinois réinvente en mode lo-fi un plaisir cinéphile inestimable : croire à l’incroyable.

Hendy Bicaise est critique de cinéma. Il est le cofondateur du site Accreds.fr et coauteur de l’ouvrage Contes de l’au-delà, le cinéma de M. Night Shyamalan (Editions Vendémiaire, 2015).

« C’est intéressant, ça contextualise les films, ça ouvre une lucarne sur un cinéma si loin si proche. Du grand art [...], déjà un futur classique »
Stanislas Claude (Publik'Art) [Voir]
« Une étude de fond éminemment intéressante pour qui chercherait à mieux comprendre l’originalité de ce cinéma moins lointain qu’il n’y paraît de prime abord »
Jacques Demange (CinéChronicle) [Voir]
« Essentiel »
Élie Castiel (KinoCulture Montreal) [Voir]
« Une porte d’entrée salutaire pour se familiariser avec des œuvres fascinantes, sans doute ce qui se fait de plus intéressant depuis ces 20 dernières années »
Marc L’Helgoualc’h (East Asia) [Voir]
« L’enquête réalisée par Bicaise consiste [...] dans une perspective thématique, à relever et à classer l’ensemble des motifs correspondant à cette rupture radicale entre la conduite d’un récit réaliste et l’irruption d’une vision incongrue »
Thomas Grignon (Critikat) [Voir]
« Une argumentation précise, s’appuyant sur des données sociopolitiques, culturelles et picturales mais aussi sur de nombreux exemples de scènes précises [...] Une parfaite entrée en matière, en somme, qui donne envie de se plonger dès que possible dans ce nouveau cinéma chinois »
Vincent Roussel (Le journal cinéma du Dr Orlof) [Voir]
« Totalement passionnant, une fois encore, l’ouvrage est dans la lignée des publications précédentes de Playlist Society. Chapeau bas ! »
Jean-Louis Zuccolini (Froggy's Delight) [Voir]
« Je n’ai jamais été perdu en lisant cet essai qui s’est avéré passionnant, tant sur la partie cinématographique que sur les esquisses d’analyses politiques sur la Chine »
Nicolas Furno [Voir]