Commande de " Tony et Ridley Scott, frères d’armes " en version
Contact et adresse de livraison
Moyen de paiement
Annuler

Tony et Ridley Scott, frères d’armes

Marc Moquin - publié le 23 mai 2018
EdPS012 - 14 x 18,3 cm - 160 pages - cinéma / essai
Acheter
*Les frais de port en France métropolitaine ainsi que la version numérique vous sont offerts pour l'achat de la version papier.

À eux deux, les frères Ridley et Tony Scott possèdent une filmographie regroupant plus d’une quarantaine de longs métrages. Malgré une complicité certaine et des parcours similaires – des beaux-arts au cinéma en passant par la publicité –, ils n’ont jamais travaillé ensemble. Tout semble les opposer : le premier est un démiurge à la tête de grandes fresques historiques ou d’odyssées SF, le second, un auteur de films d’action frénétiques et musclés.

Pourtant, se dessine en filigrane au sein de leurs œuvres une approche commune, celle de films mondes dans lesquels l’humain est au cœur des systèmes politiques qu’il combat. De Blade Runner à Man on Fire, de Thelma et Louise à True Romance, d’un frère à l’autre, c’est toute une vision du cinéma qui se construit peu à peu.

Tony et Ridley Scott, frères d’armes montre comment les deux réalisateurs ont revisité, chacun à leur façon, les genres cinématographiques, tout en remettant en question les codes établis, poursuivant la même obsession.

Marc Moquin est critique de cinéma, et cofondateur du magazine Revus et Corrigés.

« Un essai stimulant qui cherche et trouve souvent une cohérence dans deux filmographies très dissemblables »
François Bonini (À voir, à lire) [Voir]
« Un ouvrage aussi érudit que divertissant, à poser sur sa table de nuit pour dévorer quelques pages chaque soir et programmer des visionnages pour les jours suivants »
Stanislas Claude (Publik’art) [Voir]
« Marc Moquin fait surgir de solides et convaincantes lignes de force, qui deviennent captivantes et nécessaires au fil de ces 140 pages »
Hugues Charybde (Librairie Charybde) [Voir]
« L’essai est donc passionnant de bout en bout. Analysant les filmographies de Ridley et Tony Scott en les liant le plus possible, l’amour de l’auteur pour Tony devient contagieux. Un des buts de l’ouvrage semblait être de réhabiliter un certain cinéma de la sensation : c’est réussi ! »
Nicolas Santal (Critique-film.fr) [Voir]
« Voilà un essai dense, que ce soit au niveau du style ou des informations données, qui satisfera votre intellect, mais devrait aussi vous réchauffer le cœur et vous donner envie de regarder d’un œil nouveau les films de Tony et Ridley »
Le Genou de Claire [Voir]
« Un panorama tout à fait saisissant et complet de cette filmographie double »
Jacques Demange (CineChronicle) [Voir]
« Une plongée passionnante et accessible dans ces filmographies »
Maximilien Pierrette (Allociné) [Voir]
« Une rigueur remarquable »
Julien Leray (Hallu-ciné) [Voir]
« Par son intelligence de traitement et la précision concise mais néanmoins dense de l’analyse, l’œuvre fera désormais office de référence »
Joris Laquittant (Fais pas genre) [Voir]
« Marc Moquin offre là un des ouvrages les plus aboutis sur les deux réalisateurs, riche de pistes originales et particulièrement fouillées »
Justin Kwedi (Chroniques du cinéphile stakhanoviste) [Voir]
« Un essai comme sait très bien le faire les éditions Playlist Society »
Cédric Lépine (Mediapart) [Voir]
« Marc Moquin entremêle les filmographies pour élaborer une longue conversation entre frères, auteurs et artistes »
Jean Baptiste Arkham (Le blog du cinéma) [Voir]
« Un ouvrage précis, bourré de références »
Pierre CineHeroes [Voir]
« D’une densité folle tout en étant paradoxalement relativement court (moins de 160 pages), Tony et Ridley Scott, frères d’armes relie avec méticulosité et pertinence deux œuvres jusqu’alors perçues comme parfaitement dissemblables »
Vincent Nicolet (Culturopoing) [Voir]
« Un livre qui nous amène à nous replonger dans une filmographie, confiants de ce que nous allons enfin y voir »
Jerome d'Estais (La Septième Obsession) [Voir]
« Un ouvrage indispensable pour les amateurs de cinéma "Scottien" »
Jérôme Pottier (Culture Prohibée) [Voir]
« Entretien avec Marc Moquin »
Culture Prohibée [Voir]
« Un bel essai »
Eithne O'Neill (Positif) [Voir]